Beauty

Glossier ou le make up pour les nulles

13 juin 2016
IMG_2753 copie

Et hop un détour par New York… En planifiant ce voyage, j’ai immédiatement ressenti une petite montée d’adrénaline à l’idée d’aller voir de plus près cette marque de produits de beauté dont je ne connaissais jusqu’à présent que le compte instagram acidulé et les logos icônisés… J’ai nommé: Glossier.

Identité visuelle très forte, tons pastels, typo stylisée, la marque lancée par Emily Weiss, à l’origine du blog « Into the gloss » (tout s’explique) est en vente en ligne uniquement. Aussi quand je me présente naïvement entre Spring Street et Broadway, je me retrouve en fait au siège, into Glossier quoi…

Dans l’entrée, je suis accueillie par un buste d’hellène recouvert de stickers de la marque, c’est forcément un signe, ma curiosité est piquée, j’y vais au culot, je monte deux étages au dessus et je suis reçue par une équipe d’américaines au sourire bright et à la bonne humeur communicative.

BUSTE_GLOSSIER

 

Le hasard fait bien les choses, ce week end les portes du showroom sont ouvertes au public pour le lancement de la ligne de make-up: Phase 2. (Phase 1 étant la ligne dédiée aux soins)

Appellez ça la french touch si vous voulez mais en ce qui me concerne la routine beauté constitue à faire trois gestes matin et soir: nettoyer, hydrater, mascarer et vice et versa puis recommencer. Contrairement à toutes mes cousines grecques qui dégainent le fond de teint et autres sourcils stylers (what??) à la moindre occasion, je pars donc de loin. Très loin.

Quel bonheur quand je découvre que Glossier s’adresse aussi à des filles comme moi. « Make up for the truly lazy », ai-je lu dans un article. Ça me parle. Je me dis que le maquillage finalement c’est comme la mode, il faut savoir travailler son style faussement négligé.

Dans ce showroom rempli de fleurs où des filles faisant trois têtes de plus que moi prennent commande sur ipad, je teste LE rouge à lèvres, celui qui colore tout en transparence, façon je me suis écrasée des fraises sur la bouche ou j’ai bu trop de grenadine. Je prends. J’en profite pour ajouter la milky jelly à mon butin, ce nettoyant pour le visage à la texture entre le lait démaquillant et le gel, que j’ai déjà essayé en cachette chez ma copine Emma dont je squatte chambre et salle de bain pour la semaine.

Un baume pour les lèvres plus tard, j’ai oublié mes 1m60 et ma mine parisienne, je file en ayant l’impression de faire moi aussi partie de ce gang de filles, la joue fraîche, la bouche rosée et le teint impeccable.

See you later Glossier.

www.glossier.com

Showroom Glossier

Glossier_showroom

Glossier Showroom

Glossier Showroom

Glossier Milky Jelly

Glossier Showroom Glossier Showroom Lipsticks

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply